Fin de l'offre d'inauguration le 31 juillet à 00h00

La version BETA de notre plateforme est en ligne

Contactez-nous 7j/7-24h/24 à l'adresse contact@amedcine.com

Les inscriptions sont actuellement gratuites*

*Offre d'inauguration de notre plateforme

Retourner sur le site

La fin du monde est-elle proche ?

Fin du monde, Apocalypse



Reset économique, coupures énergétiques, tempêtes solaires, troubles sociaux, guerres à grandes échelles, désastres climatiques..

Tant de facteurs liés à des situations, à des prévisions voire à des prophéties auxquelles nous sommes confrontés en cette période fatidique que certains appellent le Kaliyuga, le grand saut quantique, l'apocalypse et/ou la fin des temps.

En découle une question primordiale : sommes-nous voués à alimenter ce climat de peur ou au contraire à le transcender ? Sommes-nous destinés à vivre ce que les médias inculquent et martèlent au quotidien ou à passer outre en ne leurs donnant pas cette ressource précieuse que l'on appelle « l'attention » ?

Quand les temps sont dures et quand les tensions durent, beaucoup assimilent la destinée commune à une sorte de cul de sac, à une une seule et même voix à sens unique, en d'autres termes à une fin tragique et inéluctable.


Nous avons eu l'honneur de recevoir sur notre antenne Tamara be human en guise de contrepoids à tous ces égrégores qu'elle considère comme étant sclérosants, réducteurs et biaisés. Spécialisée dans la guidance, dans la lecture et le passage d'âme ainsi que dans les soins énergétiques, elle vient nous démontrer qu'au delà de survivre, certains vivent voire renaissent quand la majorité se laisse chuter en suivant le chant des sirènes.

S'agit il d'une question de choix, de prédominance, de condition sociale ou seulement de point de vue ? Telles seront les questions abordées lors de cette entrevue que nous vous partageons en fin d'article.

Tamara Be Human  Renaître dans le chaos


Selon certaines croyances, la fin du monde serait imminente. Les prophéties apocalyptiques sont nombreuses et font souvent référence à des événements catastrophiques. Pourtant, aucune fin du monde n'a jamais été annoncée avec certitude. Alors, la fin du monde est-elle réellement proche ?


Jugement dernier et fin du monde


Jugement dernier et fin des temps 

Le jugement dernier est une croyance religieuse selon laquelle Dieu jugera les êtres humains après leur mort et que ceux qui sont jugés dignes d'entrer au paradis vivront éternellement dans la paix et la joie. Ceux qui sont jugés indignes de l'entrée au paradis seront envoyés en enfer où ils subiront des peines éternelles. Selon certaines traditions religieuses, le jugement dernier aura lieu à la fin du monde, après quoi le monde sera détruit. Cependant, d'autres traditions, quant à elles, enseignent que le jugement dernier aura lieu avant la fin du monde et que le monde continuera après celui-ci.

La plupart des religions enseignent que le monde sera détruit par Dieu lorsque le temps de l'histoire humaine aura pris fin. Les raisons pour lesquelles Dieu détruira le monde varient selon les cultes en question, mais elles peuvent inclure la punition des péchés humains ou simplement la volonté de Dieu de mettre fin à l'histoire humaine. Après la destruction du monde, certaines traditions enseignent que Dieu créera un nouveau monde où les êtres humains vivront éternellement dans la paix et l'harmonie.

Malgré la récurrence de cette prédiction religieuse à la fois monothéiste et polythéiste, il n'y a aucune preuve scientifique que ces événements se produiront un jour. Cependant, certains événements cataclysmiques, tels que les éruptions volcaniques et les collisions météoritiques, ont eu lieu dans l'histoire de la Terre et ont entraîné la mort de millions d'êtres vivants. Bien qu'il soit impossible de savoir si de tels événements se produiront à nouveau à un moment donné, il est important de noter que l'aspect potentiellement  apocalyptique de ceux-ci est souvent surjoué. Les êtres humains ont survécu à de nombreuses épreuves catastrophiques au cours de l'histoire et il est probable qu'ils survivront à tout ce qui pourrait arriver à l'avenir.



La fin du monde selon les mayas
 

La fin du monde selon les prophéties mayas

La fin du monde est-elle proche ? C'est une question qui taraude depuis des siècles et qui revient régulièrement sur le devant de la scène. À chaque fois, c'est l'angoisse et la peur qui prennent le dessus, car l'idée d'une fin apocalyptique est terrifiante. Pourtant, il semblerait que les prophéties mayas annonçaient déjà la fin du monde pour le 21 décembre 2012. En 2022, à l'instant même ou nous écrivons cet article, nous sommes encore néanmoins bel et bien vivants : de quoi nous faire relativiser quant à cette fameuse extinction de masse anticipée par une multitude de civilisations.

Les Mayas étaient un peuple de l'Amérique centrale qui a vécu entre 2000 av. J.-C. et 1200 ap. J.-C. Ils étaient réputés pour leur savoir et pour leurs talents dans divers domaines, notamment l'astronomie et les mathématiques. C'est d'ailleurs grâce à ces connaissances qu'ils ont pu établir un calendrier extrêmement précis, appelé le calendrier long. Selon ce calendrier, le 21 décembre 2012 aurait dû marquer la fin du monde, ou du moins la fin d'un cycle de 5125 ans.

Mais qu'est-ce qui a pu amener les Mayas à penser que le monde allait prendre fin en 2012 ? Tout simplement parce que, selon eux, cette date correspondrait au moment où l'axe de la Terre serait aligné avec le centre de la Voie Lactée. Une configuration qui n'aurait lieu qu'une fois tous les 26 000 ans et qui serait accompagnée de phénomènes extraordinaires, comme des éruptions volcaniques, des tsunamis ou encore des ouragans. Des événements apocalyptiques qui auraient pour conséquence la destruction de notre planète.

Heureusement, il semblerait que les Mayas n'aient pas été aussi précis dans leurs calculs que ce que l'on pourrait croire. En effet, une erreur dans leurs calculs aurait fait passer la date de la fin du monde au 21 décembre 2012 au lieu du 23 décembre 2011. Une erreur qui serait due au fait que les Mayas n'avaient pas pris en compte le phénomène de la précession des équinoxes dans leurs calculs.

De plus, il faut savoir que les Mayas n'ont jamais envisagé la fin du monde comme une fin absolue et définitive. Pour eux, il s'agissait plutôt du commencement d'un nouveau cycle, d'un nouveau chapitre de l'histoire de l'humanité. Alors, inutile de s'inquiéter ! La fin du monde n'est pas pour demain !



Apocalypse et fin du monde

 

Fin du monde & apocalypse : une question de foi ?

La fin du monde est-elle proche ? C'est une question qui a toujours préoccupé l'humanité et suscité beaucoup de débats. Certains soutiennent que la fin du monde est imminente, d'autres croient que nous avons encore beaucoup de temps. Qu'en est-il vraiment ? La fin du monde : une question de foi ?

 

La Bible prédit-elle la fin du monde ?

Dans les Écritures, Dieu a promis que le monde ne prendrait pas fin avant que tous ses plans ne soient accomplis (Matthieu 24:14, Éphésiens 1:10). Cela signifie que, même si nous vivons dans un monde imparfait, nous pouvons être sûrs qu'il ne disparaîtra pas avant que Dieu n'ait accompli sa volonté.

 

Alors, pourquoi certains croient-ils que la fin du monde est proche ?

Beaucoup de gens ont peur de l'avenir et pensent que le pire est toujours devant eux. Ils voient les conflits armés, la pollution, les catastrophes naturelles et les maladies comme des signes avant-coureurs de la fin du monde. Mais ils oublient que Dieu a promis de protéger ceux qui ont foi en lui. En effet, malgré tous les problèmes du monde, la foi ultime consisterait à persévérer vers une meilleure version de nous même tout en gardant confiance quant à la bienveillance d'une source divine et créatrice.  

A cela nous reposons la question : La fin du monde est-elle donc proche ? C'est une question qui divise beaucoup de gens. Certains pensent que oui, d'autres non. Mais quelle est la vérité ? 



Fin du monde selon la science

 

La fin du monde d'un point de vue scientifique

Selon les scientifiques, il n'y a aucune raison de croire que la fin du monde est proche. La Terre est solide et stable, il n'y a aucun signe que cela puisse changer. De plus, il y a encore beaucoup de choses à découvrir sur notre planète et il y a de fortes chances que nous soyons surpris par ce que nous trouverons ou par ce qui n'a pas encore été dévoilé au grand public.

Cependant, il y a quelques raisons de s'inquiéter pour l'avenir. Le réchauffement climatique est un réel problème, et il pourrait avoir des conséquences désastreuses pour l'humanité. La pollution massive des différents écosystèmes représente également une menace sérieuse pour l'intégralité des êtres vivants sur le globe. De plus, les énergies fossiles sont en train de s'épuiser et nous devrons bientôt trouver une autre source d'énergie ou, à défaut, dévoiler et mettre à disposition celles qui auraient été occultées jusqu'ici. Si nous ne faisons pas attention, ces problèmes pourraient conduire à de fortes déstabilisations et effectivement conduire au chaos.

Pour conclure, les scientifiques n'ont aucunes certitudes ni aucunes réponses fixes à la question d'une fin du monde imminente. Il y a, de toutes manières, beaucoup trop de variables à prendre en compte pour arriver à la moindre conclusion. Cependant, demeure une certaine inquiétude globale nous menant indéniablement vers une prise en main de notre avenir en effectuant un virage à 180 degrés si nous souhaitons perdurer et prospérer sur cette magnifique planète que l'on appelle la Terre.

 

La fin du monde d'un point de vue philosophique

La fin du monde est une question qui a été posée depuis des siècles et qui continue d'être débattue aujourd'hui. Elle peut signifier différentes choses pour différentes personnes mais elle est généralement associée à la fin de l'humanité ou à la fin de la civilisation telle que nous la connaissons. Il y a eu de nombreuses prédictions au sujet de celle-ci, mais aucune n'aurait été strictement correcte jusqu'à ce jour. La plupart du temps, les gens croient que la fin du monde est proche car ils perçoivent des signes avant-coureurs dans leur propre vie ou dans le monde qui les entoure. Il pourrait alors s'agir, en premier lieu, d'un biais cognitif variable en fonction de qui nous sommes.

Il y a plusieurs raisons pour lesquelles les gens pensent que la fin du monde est proche. La première raison serait tout simplement liée aux catastrophes naturelles de ces dernières années. Les gens pensent que ces catastrophes naturelles sont le signe que quelque chose de mal va se passer et que le monde va bientôt prendre fin. La seconde raison serait principalement liée aux conflits armés assimilés à une épée de Damoclès fatidique : la menace d'une guerre nucléaire

La troisième raison est principalement liée aux changements climatiques de ces dernières décennies. Les gens pensent que ceux-ci sont dangereux voire incompatibles avec la survie de l'espèce humaine sur le long terme. La quatrième raison, et non des moindres, est liée aux risques de pandémies comme en a témoigné l'actualité de ces deux dernières années. 



La fin du monde n'aura pas lieu

 

Puis il y a ceux qui n'y croit pas

Il y a plusieurs raisons pour lesquelles les gens ne croient pas que la fin du monde est proche. Selon eux, le monde ne peut pas prendre fin car il est constitué de matière infinie, éternelle et/ou cyclique.

« Rien ne se perd, rien ne se créé, tout se transforme »  Antoine Lavoisier

La question de savoir si la fin du monde est proche ou non est donc une question complexe qui ne peut pas être répondue facilement et de façon binaire. Il y a des arguments solides pour les deux points de vue et il n'y a pas de réponse claire. Cependant, il semble au final que les gens qui croient en celle-ci ont plus tendance à voir les signes dans leur propre vie ou dans le monde qui les entoure alors que les gens qui n'y croient tout simplement pas ont davantage tendance à croire en des concepts tels que l'infini et/ou l'éternité.



Renaître dans le chaos avec Tâmara Be Human

 

Tamara Be Human : renaître dans le chaos

Il difficile, en revanche, de nier que nous ne connaîtrons pas de secousses pour le moins virulentes au sein des années à venir. Il est même fortement probable que nous ayons encore à faire face à de nombreuses épreuves consécutives lors des prochaines décennies. C'est pourquoi le chaos, quant à lui, sera statistiquement au rendez-vous pour une bonne partie de la population mondiale, notamment à cause des différentes problématiques évoquées tout au long de cet article. Somme-nous pour autant obliger de focaliser sur ce facteur négatif pour vivre notre vie ?

Tamara Be Human est venu nous apporter une réponse à cette question en détaillant quelles seraient les solutions à mettre en place afin d'être le moins impacté possible au quotidien par tous ces bouleversements.

Vivre le moment présent, ne pas répondre aux invectives ni aux égrégores de masse serait la clé du moment selon elle. Nous vous laissons apprécier cette entrevue par comme les autres effectuée récemment sur note web tv.  






1 commentaire

  • Authier

    Merci de ne pas confondre fin du monde et FIN d’ un MONDE…un bel espoir, bien sûr***

Laissez un commentaire

Découvrez nos articles récents